Enclencher le mode évasion, c’est aussi faire une pause et profiter de la sérénité qu’apportent les ombres quand elles jouent avec la lumière. Dans ce décor ethnique et bohème, l’âme du voyageur part à la conquête de nouveaux espaces. La caravane passe, il est temps de se ressourcer à l’ombre de la palmeraie.

 

 


Et si vous mettiez dans votre déco quelques ingrédients vitaminés ? Une pincée de peps, un soupçon de tonus et une touche de joie de vivre pour égayer une chambre d’enfant ou une cuisine si l’optimisme est votre gourmandise préférée. Merci qui ? Merci Ambroise !

 

 


Quitte à faire une pause, autant la faire dans un environnement propice à la détente et au bien-être intérieur. On en profite pour se mettre au vert, celui qui rafraichit, ressource et capte les ondes positives. C’est doux et moelleux comme un bonheur du jour.

 

 

 

 


Il suffit de se frayer un chemin dans la forêt de Brocéliande pour voir apparaître un univers onirique où tout est merveilles. C’est sûr que ça émerveille un tel décor et on imagine très bien les lutins en faire leur abri secret. Pas de superfétatoire ni de clinquant, juste un retour aux sources d’une douceur authentique.

  

 

 

 

 


Et si, sur le disque du temps qui tourne, on s’offrait un retour aux seventies avec juste ce qu’il faut de nostalgie pour redécorer son intérieur aux tons de l’insouciance et aux accents psychédéliques ? Un puissant mélange de couleurs, de matières et d’ambiances dans lequel chacun saura trouver une valeur refuge. Et maintenant, musique !