© Pinterest

Avoir le même intérieur que tout le monde ? certainement pas !

D’ailleurs, quel intérêt ? Vous, moi, nous sommes tous uniques. Nos habitations ne sont pas conçues de la même manière. Nous avons nos propres besoins, notre énergie, notre tempérament, nos émotions. Nous n’avons donc pas le même intérieur mental, alors pourquoi aurions-nous tous le même intérieur physique dicté par des tendances extérieures ou des codes sociaux ? 

 

 

 

 

Le piège facile de la déco "tendance"

 

Bien sûr,  il est très tentant de s'inspirer des tendances, surtout à l'heure d'Instagram, mais justement parce que nous avons ces différences, elles ne sont pas à prendre "à la lettre". Par exemple, si votre salon est petit et sombre, je ne vous conseille pas le Terracota qui a besoin de lumière pour exprimer toute sa beauté.

Et pourquoi choisir du gris parce que cela "va avec tout" alors que vous le ressentez comme triste ? Pourquoi ne pas oser ce bleu paon qui vous fait envie et qui caresse vos yeux et votre cœur quand vous le regarder ? 

 

 

 

 

 

 

 

 © Pinterest

La déco "plaisir", c'est bon pour le moral !   

 

Les couleurs qui vous attirent spontanément sont souvent celles qui vous font du bien, pour cela écoutez votre intuition plutôt que les idées reçues car les réflexions personnelles comme « on va s’en lasser », « ça ne va pas avec tout » ou « j’ai peur que ça soit sombre » ne sont pas de bonnes conseillères.

Bien sûr, avoir un intérieur qui ne ressemble pas à celui du voisin est une petite source de satisfaction, voire de fierté, mais le plus important n’est pas là : plus que jamais depuis l’année dernière, notre maison est devenue notre refuge. Contraints d’y rester « enfermés » pendant les confinements, nous avons pu en ressentir les bienfaits mais aussi, les défauts. 

Nous nous y sommes parfois ressourcé et reposé, mais aussi parfois vraiment ennuyé et nous sommes ressortis de ces périodes complètement vidés et déprimés : alors votre intérieur est-il agréable à vivre, vivant, apaisant ou… trop vide et sans énergie ? 

 

Pourtant, être vraiment mieux chez soi, c'est simple !  

Le moyen le plus simple et le plus efficace pour faire de son chez soi son meilleur allié « bien-être », c’est de choisir les bonnes couleurs, c’est à dire celles qui correspondent à la fois à vos besoins et à ceux de votre entourage, et aux caractéristiques de votre habitat (en termes de volume, luminosité, style, atouts particuliers, etc…). C’est donc souvent l’affaire d’un spécialiste qui saura vous poser les bonnes questions et repérer vos véritables besoins.

 

 

 

Vous souhaitez un intérieur agissant et bienfaisant ?

Voici mon guide psycho-déco pour faire vos premiers pas:

Globalement, les trois grandes catégories de couleurs que sont les couleurs chaudes (jaune, orange, rouge, rose, certains bruns) , les couleurs froides (bleu, vert, violet, certains bruns) et les tons dits neutres (gris, beige) correspondent chacune à un type d’énergie : dynamique pour les couleurs chaudes, apaisante pour les couleurs froides. Un peu à part, les couleurs neutres ne diffusent pas d’énergie particulière mais elles sont bien utiles pour accompagner les autres coloris en toute discrétion.

 

Rajoutons à ces principes d’énergie, l’importance de la luminosité d’une couleur, car c’est elle qui donne sa force à la couleur. Les tons vifs et saturés sont très actifs, les tons pastels ainsi que les tons sombres le sont beaucoup moins. Mais ils ont d’autres qualités : celle des couleurs sombres, par exemple, est de  créer une sensation d’intimité. En pratique, un rouge vif sera dynamique et plutôt destiné à des pièces de vie alors qu’un rouge bordeaux sombre sera chaleureux et intimiste, une énergie parfaite pour une chambre.

 

Prenons un exemple simple avec le rouge et le bleu :

  • Le rouge est la plus physique des couleurs : il donne chaud, augmente l’appétit et donne envie de bouger. Utilisé dans une pièce de vie, il va apporter une sensation immédiate de chaleur humaine, de vitalité et de convivialité. Mais à l’excès, il peut nous énerver, rendre impatient : et oui, car le cœur accélère le rythme cardiaque ! 
  • Le bleu, c’est le contraire : c’est une couleur froide qui, dans ses tons les plus froids, a la capacité d’abaisser notre pression artérielle. Le bleu apaise, c’est un excellent anti stress.

 

Une pièce à majorité rouge sera donc plus dynamique, mais moins reposante. A contrario, une pièce bleue sera apaisante, mais pourra manquer d’énergie.. 

 

Et vous, quelles couleurs vous feraient du bien? 

Regardez le nuancier Bien-Etre et sélectionnez la ou les familles de couleurs qui vous correspondent.

 

 Sophie Mouton-Brisse, Expertise & Formations Couleurs & Bien-Etre