Bonne nouvelle ! A l'inverse des intérieurs aseptisés et impeccablement rangés, la tendance est aujourd'hui au "lâcher-prise" version déco. Fini les diktats des modes et autres tendances : on mixe les genres, on accumule, on chine, on expose ses collections ou ses objets fétiches, on associe avec audace les couleurs et les imprimés. Le maximalisme n'aime pas le vide, c'est l'occasion de fouiller les caves et les greniers !

Caractérisé par l'éclectisme, ce style vagabond pioche dans différents styles déco pour trouver sa propre expression et créer un intérieur qui ne sera pas celui de votre voisin. Un vent de liberté souffle donc sur la décoration avec cette nouvelle tendance à adopter dans le salon et dans la chambre parentale.

A l'opposé du minimalisme scandinave et de ses intérieurs dépouillés, le maximalisme aime l'accumulation et la diversité. Il chérit les excentricités et les mélanges "mix ans match" des papiers peints à motifs, les collections d'objets hétéroclites et les ambiances chargées et mystérieuses.

Côté couleurs :

Le maximalisme aime la couleur, il aime les mélanges audacieux de couleurs fortes, les contrastes provoqués par les clairs-obscurs. C'est l'occasion de s'offrir un beau mur de couleur dans le salon ou en tête de lit ! 

Mes préférés pour accompagner le style maximaliste : 

  •  Manam n°192 : ce rouge très sombre proche d'un brun, chaleureux et intimiste, est propice aux ambiances du soir et très adapté à la chambre parentale.
  •  Bigarade n°212 : ce rouge-orangé explosif fera ressortir les bois les plus sombres et apportera de la luminosité à la pièce de vie.
  •  Eucalyptus n°201 : un vert franc et lumineux magnifique avec les bois vernis et les plantes vertes ! Pour toutes les pièces de vie et la chambre.
  •  Algue Bleue n°205 : mon coup de cœur : profonde et lumineuse selon l'éclairage, cette couleur changeante comme un fond marin convient aussi bien aux pièces de vie qu'à la chambre. Elle sera superbe avec des bois noirs, ou très sombres, aussi bien qu'avec des bois clairs. 

Côté matières : 

N'hésitez pas à marier les styles, mais en restant de préférences dans les matières naturelles comme le bois, le rotin, l'osier qui apporteront de la légèreté à l'ensemble. 

Côté mobiliers : 

Le maximalisme accepte volontiers le bric à brac, expression d'une fantaisie libérée. Mention spéciales aux vitrines ou au cloches déco qui permettront de mettre en scène les objets collectionnés, chinés, hérités ou achetés au gré des années, qui incarnent des chapitres de nos vies. 

 
Sophie Mouton-Brisse 
Expertise Couleurs & Bien-être